cette année
à la maison
dans le jardin
au bureau
dans les boutiques

 

CETTE ANNÉE : dans le jardin

  • Appliquez les principes d'aménagement paysager et utilisez des plantes adaptées à votre climat ne nécessitant que peu ou pas d'eau.


Xeriscape Garden
Xeriscape Garden on MacArthur Island, Canada © Sheila Webster

  • L'aménagement paysager est une pratique populaire dans les régions arides, mais elle peut être appliquée partout, et il n'est pas nécessaire d'utiliser des rochers et des cactus ! Des fleurs comme les jonquilles résistent à la sécheresse.

  • En choisissant des plantes capables de résister à la sécheresse, des espèces indigènes et en utilisant du paillis ou des pierres pour remplacer la pelouse, un propriétaire peut réduire sa consommation d'eau fraiche et potable de 50 à 75 %.

  • Au lieu d'utiliser des gicleurs, arrosez la pelouse ou le jardin avec un dispositif de type goutte à goutte ou un tuyau d'irrigation pour empêcher l'évaporation.

  • Une pelouse aménagée aura non seulement une influence positive sur l'environnement, mais elle permettra de faire des économies de temps et d'argent.

  • Assurez-vous que les fosses septiques et les dispositifs privés de traitement des eaux usées sont bien entretenus et qu'ils fonctionnent correctement.

  • Prenez part à un groupe de surveillance des fleuves pour détecter la pollution, la présence d'espèces non-indigènes et participer à des journées de nettoyage.

  • Chassez les espèces non-indigènes de votre jardin et utilisez des moyens écologiques pour les faire disparaître. Lisez ce guide pour la gestion des espèces non-indigènes.

 

Suite > Cette année : au bureau