Contrôle des niveaux de nutriments dans un prélèvement d'eau
Surveillance des teneurs en nitrates et en phosphates de l'eau d'une rivière © Sudha Iyer

Hormis l'observation des indices visuels pour déterminer la qualité de l'eau et la santé d'un écosystème, les scientifiques étudient aussi ce qui se trouve dans l'eau afin de brosser un tableau plus exact de ce qui affecte la qualité de l'eau et la vie des animaux et des végétaux. Pour ce faire, ils prennent des mesures sur des échantillons prélevés d'une grande variété de plans d'eau - sales ou propres.

Les indices visuels et ce que nous mesurons dans l'eau peuvent être étroitement liés. Différents tests scientifiques peuvent être utilisés pour vérifier les observations et mieux comprendre ce qui exerce un impact sur le plan d'eau.
 

Certains des tests les plus communs pour vérifier la qualité de l'eau sont les suivants :

  • Profondeur et vitesse de l'eau - cela peut avoir une forte incidence sur le type d'espèces qui vivent dans une masse d'eau. Certaines se sont adaptées à des cours d'eau au courant rapide, d'autres préfèrent les eaux stagnantes d'un étang. L'écoulement de l'eau et sa disponibilité peuvent aussi exercer un impact sur la qualité de l'eau.

  • La température de l'eau - détermine les types d'animaux qui peuvent survivre dans l'eau et peut aussi affecter la chimie de l'eau. Ainsi, l'eau froide renferme plus d'oxygène que l'eau chaude, ce qui veut dire qu'un plus grand nombre de plantes et d'animaux peuvent vivre dans les écosystèmes à eau plus froide.

  • Valeurs du pH - pour mesurer l'acidité de l'eau. Beaucoup de créatures ne peuvent pas exister dans l'eau ou ne peuvent pas survivre après avoir bu trop d'eau si l'eau ingérée n'est pas d'une qualité raisonnable.

  • Nutriments - ils sont importants pour la croissance des végétaux et des animaux. Tout comme les humains ont besoin de nutriments dans leur alimentation, les végétaux et les animaux ont besoin de nutriments et réagissent aux fluctuations de phosphates et de nitrates disponibles.

  • Turbidité - il s'agit de la transparence ou au contraire de l'aspect trouble de l'eau et c'est une autre méthode fréquemment utilisée pour évaluer la qualité de l'eau. Une turbidité élevée est causée par la présence de particules en suspension, comme des sédiments ou des algues, et elle peut indiquer une mauvaise qualité de l'eau.
     

Tous ces tests sont importants car, souvent, la pollution qui a le plus d'effet sur les écosystèmes est invisible à l'œil nu. Nous avons donc besoin de données précises pour évaluer la santé d'un écosystème et pour préserver la qualité de l'eau à l'avenir.

FreshWater Watch se concentre sur la surveillance de tout excès de nutriments – le problème de qualité de l'eau le plus répandu à l'échelle mondiale. Les écosystèmes d'eau douce ont besoin de nutriments, mais un excès de nutriments peut engendrer des problèmes.

Les scientifiques testent donc la teneur en nutriments en mesurant leur concentration dans un prélèvement d'eau. Ces nutriments ont été mesurés à travers le globe depuis maintes années, donc les données de FreshWater Watch viendront étoffer une gigantesque banque d'informations et nous aideront à mieux comprendre comment améliorer la qualité de l'eau.
 


Test de turbidité à l'aide d'un disque de Secchi
Mesure de la turbidité de l'eau à l'aide d'un disque de Secchi © C. Williams

La turbidité est le deuxième principal indicateur utilisé par FreshWater Watch. Au moyen d'un disque de Secchi, nous enregistrons la transparence de l'eau. Cela donne une indication du nombre de particules en suspension dans l'eau et, conjugué à la teneur en nutriments, cela permet de déterminer s'il y a un problème récent de prolifération d'algues ou si le ruissellement engendre trop de pollution du plan d'eau.

La turbidité est liée à de faibles niveaux d'oxygène dans l'eau, ce qui réduit la concentration des espèces végétales et animales. Des niveaux élevés de turbidité peuvent aussi révéler un véritable problème pour la vie aquatique car l'augmentation des particules peut obstruer les ouïes des poissons, nuire au développement des œufs et rendre des lieux de ponte inadaptés en recouvrant de sédiments le lit du ruisseau ou de la rivière.
 

Activité

Activité : Dans son poème In Praise of Walking (Ode à la marche), Thomas A. Clark explore les plaisirs qu'il y a à se promener et à se perdre dans le paysage. Prenez un peu de temps cette semaine pour aller vous promener. Lors de votre balade, prenez note des choses qui vous entourent, les nuages, la faune et la flore sauvages. Commencez à réfléchir à ce qui relie tous ces éléments entre eux. Observez le courant et voyez où poussent les plantes et comment. Où voyez-vous davantage d'animaux ou des types d'animaux différents ? Comment l'expliquez-vous ? De cette façon, vous commencerez à réfléchir « comme un scientifique ».

 

Suivant > Impacts sur les écosystèmes