Contrôle de la qualité de l'eau dans les refuges de l'axolotl à Xochimilco, Mexico

Les surveillants (Freshwater Watchers) jouent un rôle actif dans la surveillance de la qualité de l'eau et des indicateurs de l'écosystème à Xochimilco, dans la partie sud de la ville de Mexico, un système d'eau douce riche en biodiversité naturelle. Le système se compose de chinampas et de canaux qui relient un certain nombre de petits lacs et de zones humides. Il est le refuge de 140 espèces d'oiseaux migrateurs et d'espèces indigènes comme la salamandre axolotl et l'écrevisse acocil.

La conservation des espèces indigènes au Xochimilco est fortement liée à la préservation des terres agricoles, connues sous le nom de chinampa, un système agricole traditionnel utilisé depuis l'époque des Aztèques. Les canaux et chinampas forment une unité environnementale qui fournit une niche écologique unique pour les espèces aquatiques.

L'introduction de poissons exotiques, ainsi que l'utilisation intensive de produits agrochimiques a changé la structure du système, entraînant la disparition d'un certain nombre d'organismes qui vivent sur le fond des canaux. Ces organismes agissent comme sources de nourriture pour l'axolotl et l'acocil, et par conséquent, leurs populations chutent également.

L'objectif principal de ce projet est de déterminer la manière dont l'utilisation des terres, les techniques agricoles et la saisonnalité affectent les conditions du micro habitat des refuges de l'axolotl et de l'écrevisse acocil. L'objectif est de fournir des données permettant la restauration des chinampas et des canaux et la création de refuges pour l'axolotl et l'acocil pour permettre la croissance de leurs populations.
 

Dr. Luis Zambrano González    Prof. Elsa Valiente Riveros

Responsables scientifiques du projet: Dr. Luis Zambrano González, Instituto de Biología, Universidad Nacional Autónoma de Mexico & Prof. Elsa Valiente Riveros, Restauración Ecológica y Desarrollo A.C.